• Cadre de vie
boudin_cheveu.png

boudin_cheveu.png, par Cavalaire Communication

Depuis 20 ans, Cavalaire s’est engagé, par le biais de son port, dans une démarche de gestion environnementale de qualité. Conscient que les activités liées à la plaisance doivent se développer sans impacter le milieu naturel, le port de Cavalaire a ainsi été l’un des tout premiers ports à obtenir la certification européenne Ports propres délivrée par l’AFNOR. Cette certification nécessite la mise en place d’équipements : pompe d’aspiration des eaux usées, station d’avitaillement aux normes ICPE, aire de carénage pour récupérer les effluents toxiques, utilisation de produits à base de végétaux…

La Ville et le Port de Cavalaire souhaitent progresser conjointement dans cette démarche de préservation de nos ressources et réfléchir au port idéal du futur pour tendre vers un port à fort impact positif. Pour cela, nous souhaitons continuer à initier des projets innovants et devenir, à terme, une référence d’engagement en faveur du développement durable.

Un nouveau projet lancé en 2020

Recycler les cheveux pour lutter contre les pollutions (sur le principe de l’économie circulaire)

A noter que la solution de filtres à polluants constitués de cheveux est l’adaptation d’un procédé utilisé par l’association américaine Mater of Trust depuis 2007

PRINCIPE

Recycler les cheveux et les utiliser pour leurs propriétés d’absorption, mais pas que …

L’Association Coiffeurs Justes présidée par Thierry Gras récolte les cheveux des salons de coiffure de Cavalaire —> POUR fabriquer des boudins à base de collants recyclés et remplis de cheveux.

AUJOURD’HUI

Ces boudins ont été utilisés cette année et dans un premier temps sur le Port Heraclea de Cavalaire

PREMIERS OBJECTIFS

- lutter contre la pollution accidentelle dans le port (bateau qui coule ou brûle…) en constituant des barrages flottants ;

- prévenir les pollutions dans les bateaux : disposer des boudins en fond de cale de bateaux pour contenir les rejets d’hydrocarbures dans le port par les pompes de cales qui rejettent les eaux de pluie mélangées avec huiles

- prévenir une éventuelle pollution par la station avitaillement en carburant du port : barrage flottant faisant le tour pour récolter toute la saison les micropollutions (liées aux éventuelles gouttes de carburant déversées dans le port au moment où les plaisanciers font le plein).

OBJECTIFS COMPLÉMENTAIRES

- fournir à chaque plaisancier un kit antipollution fabriqué localement à base de cheveux recyclés = principe de l’Économie circulaire + Développement durable

- construire des barrages flottants : dès cet hiver pour la station carburant du port. Puis, tout le périmètre du port pourrait être équipé́ sur les bords-à-quai d’un dispositif préventif pour retenir les pollutions liées aux écoulements des eaux pluviales dans le port (parking, ruisseaux comme le rio-merda ou la castillane, etc..). Conception : flottabilité́ avec bouchons recyclés + boudins de cheveux + filets.

Rappel : 1kg de cheveux adsorbe 8L d’hydrocarbures !

POUR DEMAIN ET APRES DEMAIN

A plus long terme, sur la Commune de Cavalaire (et après étude)

 Sur les plages : Remplacement des cordages des lignes d’eau des zones de baignades par des cordages réalisés à partir de cheveux pour limiter l’impact des huiles solaires lors des baignades et prévenir en cas d’arrivée de pollutions du large vers la plage.

Dépollution des eaux pluviales avec des tapis de cheveux dans bouches d’égout associés pour filtrer les hydrocarbures emportés par les eaux de pluie

Engrais pour les espaces verts de la Commune (dans le compost pour un apport en azote),

Répulsif contre les sangliers,

Isolant pour le bâtiment, etc. (voir document Valorisation cheveux)

CALENDRIER DE MISE EN ŒUVRE

Janvier 2020 : Thierry GRAS (Association Coiffeurs Justes) —> Sereine MAUBORGNE —> Philippe LEONELLI — > Cyril GRIMAL (SPL PORT HERACLEA) : premiers échanges

Février 2020 : premiers tests dans le port avec Coiffeurs Justes/EcosciencesProvence

Ecoscience Provence est une association à caractère scientifique pour la préservation de l’environnement. Depuis 2005, elle conduit des projets qui s’articulent autour de 3 grandes thématiques : l’économie circulaire, la consommation durable et le tourisme durable.

Juin 2020 : nouveaux prototypes de barrages flottants et boudins de cale

Juillet 2020 : livraison d’un container pour récolter les cheveux des salons de Cavalaire

Septembre 2020 : finalisation de la filière de recyclage avec container mis à̀ disposition par la société́ SERPOL pour le traitement des boudins de cheveux.

Hiver 2020/2021 : mise en place d’un accord/convention avec des ateliers ou l’institut médico-éducatif local, puis mise en fabrications des dispositifs pour la saison 2021, utilisation d’une machine à feutrer pour concevoir des « buvards » faits en cheveux recyclés.

2021 : retour d’expérience, rationalisation et optimisation du projet,

2022 : implication de la COM COM, du Département ou de la Région pour généraliser le concept dans les ports ?