• Cadre de vie
sanglier.png

sanglier.png, par Cavalaire Communication

 
Chaque année, le sanglier, très présent dans nos collines, détruit plusieurs hectares de terres provoquant de lourdes pertes pour les exploitants. Moins impactant économiquement pour les particuliers il n’en reste pas moins un grand destructeur dans les propriétés privées.
 
La société de chasse cavalairoise, représentée par son Président Guy CORNA, a ainsi été contactée par une coopérative agricole dans le cadre du développement de méthode écologique de lutte contre le sanglier.
 
Après plusieurs tests réalisés autour de certains champs et l’obtention  de résultats plus qu’intéressants, cette dernière propose ainsi un procédé innovant:
 
Tous les 100 à 150m sont placées des pignes de pin imprégnées  de quelques gouttes d’huile de cade pure.
Les résultats sont très surprenants puisque les sangliers ne passent plus sur les zones traitées. L’huile de cade n’est habituellement pas utilisée comme répulsif à sanglier mais elle prouve ici son efficacité.
 
La société de chasse cavalairoise l’a testée sur quelques propriétés. Les sangliers ne passent effectivement plus sur leur chemin habituel. La très forte odeur de cette huile pourrait expliquer son efficacité.
 
Si vous souhaitez tester cette méthode 100% naturelle, soyez très vigilant quant à son utilisation. Le port des gants est impératif et la manipulation du produit doit être très minutieuse notamment pour ne pas détériorer les vêtements. L’odeur est en effet très tenace, parole de chasseur !!
 
Vous pouvez vous en procurer chez certains commerces de proximité ou sur internet. Il faut veiller à acheter de l’huile de cade pure sans aucun additif.
 
N’hésitez pas à nous faire des retours d’expérience auprès du service environnement 04 94 00 11 52 ou par email environnement@cavalaire.fr
 
Pour plus d'informations sur cette méthode novatrice, vous pouvez directement contacter Guy CORNA au 06 19 73 79 71.
 
genevrier_juniperus_baies_violet-full-11756867.jpg

genevrier_juniperus_baies_violet-full-11756867.jpg, par Cavalaire Communication