Vous êtes-ici : Accueil / SERVICES / Associations / Edito
 
L'édito de l'adjointe
Martine Cappelli
Adjointe déléguée aux Associations
A l'heure de l'individualisme-roi et du chacun pour soi, il est bon et sain de voir les initiatives éclore et renforcer le lien social sans lequel il n'existerait que des collectivités sans âme. Ce rôle, primordial pour le développement harmonieux de Cavalaire, est tenu depuis des décennies par les associations locales, grâce aux nombreux bénévoles qui, passionnément, les animent et les enrichissent, souvent au prix de leur temps, de leur énergie et de leur vie familiale.
La vie associative est une dimension indispensable de la vie sociale. Par leur diversité et leur dynamisme, les associations cavalairoises sont des lieux d'évasion, de découverte mais surtout des lieux d'expérimentation et d'expression.

La municipalité souihaite développer des relations de coopération et de partenairiat avec les associations en construisant des réseaux de solidarité et en favorisant les réalisations inter associatives.

C'est pourquoi, depuis de nombreuses années, la ville de Cavalaire sur Mer apporte son concours technique, logistique et financier aux associations locales qui, par leurs activités et leurs actions, contribuent au développement culturel, scientifique, éducatif, sportif, social, environnemental ou touristique de la Commune. Elle accorde également des aides pour l'organisation de manifestations et la réalisation de projets d'intérêt local.

Parmi ces actions de soutiens aux associations locales, citons :
  • La mise à disposition de locaux municipaux : Salle des Fêtes, Maison de la Mer.
  • La création de quatre salles associatives,
  • La construction de nouveaux équipements sportifs : le complexe Ottavi et le gymnase.
  • La mise à disposition du car et du minibus municipaux,
  • L'aide technique et logistique à l'organisation de manifestations organisées par les associations, notamment par le concours des Services Techniques et de la Police Municipale
  • Enfin, une aide financière par l'octroi de subventions de fonctionnement et exceptionnelles, qui ont représenté, en 2010, une somme totale de 290 000 Euros