Vous êtes-ici : Accueil / L?Europe en formations
 
Centre Multi Accueil
L'Europe en formations

 

Sous la bannière du programme Léonardo Da Vinci, l'éducation et la formation passent à la vitesse européenne pour nombre d'étudiants… Basée sur l'acquisition d'une expérience professionnelle européenne, cette initiative est un levier de financement efficace pour internationaliser outils, pratiques et formations dans l'espace Europe  !

 

Lorina Wirth (deuxième à gauche sur la photo) a 22 ans, nous vient d'Allemagne où elle suit une formation d'éducatrice européenne dans une classe de 25 élèves ; ce cursus de trois ans comprend deux années de cours avant d' abandonner les salles de classes pour une immersion en poste dans une crèche pendant les douze derniers mois. Actuellement en première année, Lorina a choisi la crêche de Cavalaire pour son stage européen et nous détaille cette option :

 

«  Nous pouvions choisir entre plusieurs stages successifs en Allemagne ou un stage de trois mois et demi à l'étranger, ainsi j'ai pu rejoindre la crèche de Cavalaire sur Mer avec l'accord de mes professeurs… J'ai eu beaucoup de facilités pour mon intégration, grâce aux stagiaires des années précédentes qui m'ont bien aiguillée pour mes contacts sur place, notamment pour l'hébergement. Sur le plan professionnel, l'équipe et la directrice Mme Clément ont été très attentives et tout se passe dans les meilleures conditions. Il y a quelques jours, nous avons reçu la visite de mon professeur qui vient valider mes acquis durant le stage avant de rejoindre une autre élève, en Suède cette fois-ci ! »

 

Comme nous l'a exposé Lorina, l'Allemagne et la France n'ont pas la même définition des crèches : « Le congé de maternité est fixé à trois ans chez mes compatriotes, les enfants restent plus longtemps dans le giron familial et leur entrée en Kindergarten se fait dès trois ans ; cette situation évolue doucement avec parfois la possibilité de prise en charge aux alentours de deux ans, mais dans un nombre limité d'établissements. La crèche à la française  est une véritable nouveauté pour moi, avec un accueil des petits de dix mois à 4 ans dans des structures par tranches d'âge sans rapport avec le système germanique, qui joue la carte de la structure unique. L'expérience que je vis en France peut m'être très utile si la situation venait à évoluer en Allemagne en abaissant l'âge d'admission des petits. »

 

Visant au terme de ses études un diplôme qui lui permette d'obtenir un poste de directrice de crèche, Lorina Wirth ne tarit pas d'éloges sur la région et sa qualité de vie, qu'elle espère vivement retrouver à l'occasion de futures vacances…

 

FM / Ville de Cavalaire