Vous êtes-ici : Accueil / Teinté kaki à tous les étals
 
Teinté kaki à tous les étals

 

La place Sainte-Estelle accueillait la bourse aux antiquités militaires le 13 Aout, un prologue aux commémorations du 70ème anniversaire du débarquement et l'occasion de rencontrer des chineurs de militaria et de pièces détachées.


L'homme est équipé, lunettes de soleil et casquette kaki, débardeur à l'effigie des Marines, il tient fermement une sorte de canne à pêche et part rejoindre sa voiture à quelques pas d'ici… L'air satisfait de sa trouvaille, il répond à nos questions sur cet objet singulier :

 

« C'est une antenne radio, ces grandes antennes qui équipaient les jeep pour les communications militaires ! Je vais pouvoir compléter ma Willys, j'avais le poste émetteur et maintenant j'ai l'antenne… Reste l'installation, mais je veux rester conforme au montage d'époque, pas de bricolage  et j'ai les photos du montage d'époque! »

 

La bourse d'échange de matériel militaire est naturellement « the place to be » (là où il faut être) pour les aficionados de la Jeep et du GMC, c'est la caverne d'Ali-Baba ! Deux écoles s'y affrontent pour les restaurateurs, d'un côté les adeptes du matériel d'origine, le plus souvent d'époque dans l'emballage ou le papier huilé protecteur mais certaines pièces se font rares… Les futés finissent par trouver leur bonheur au gré des bourses d'échange, troquent ou achètent suivant l'humeur des éléments qui vont de l'allumeur de camion Simca à la cabine de GMC, c'est la passion de l'origine qui les guide !

 

Deuxième possibilité, les refabrications : de l'avis d'un pro présent sur place, il faut être vigilant :

 

« Les refabrications peuvent venir d'un constructeur ou d'un sous-traitant de l'époque, là on a affaire à des éléments qui répondent à un cahier des charges précis… C'est le contraire de nombreuses refabrications en provenance de Chine ou de pays d'Asie, la qualité est souvent très incertaine et une grande prudence s'impose sur les pièces de freinage et de suspensions ! »

 

Les étals débordaient d'uniformes, de casques, d'accessoires et d'équipements de soldats aux côtés des détaillants en pièces mécaniques destinées aux véhicules militaires, sans parler des surplus réformés qui permettaient de revenir avec une radio de campagne (photo) ou des phares occultés pour le black-out, voire une pelle US pour se désensabler lors d'une balade en forêt !

 

FM / Ville de Cavalaire