Vous êtes-ici : Accueil / Discours des voeux du Maire
 
Cérémonie des voeux 2015
Discours du Maire
Cette cérémonie est plus que particulière au regard des graves évènements qui viennent de secouer notre France. Je souhaite donc associer Cavalaire au mouvement général de colère et de consternation.
 
 
 
Dans notre pays où la liberté est élevée au rang de devise nationale, ces actes sont répugnants et chacun se doit de lutter afin de maintenir haut sur les frontons de nos mairies cette fière devise : LIBERTE   EGALITE FRATERNITE.
 
Et gardons dans nos cœurs le souvenir éternel de nos 17 compatriotes tués pour rien lors de ces évènements.
 
Vous savez, il nous arrive d'hésiter devant des décisions qui imposent des choix radicaux. Cela peut même aboutir au conformisme, à la tranquillité, et paradoxalement à la non-existence.  Moi, je vous invite à Exister et, je citerais « Le Traité sur la tolérance » une œuvre de Voltaire publiée en 1763. « La discorde est le plus grand mal du genre humain, et la tolérance en est le seul remède ».
 
Car vous ne pouvez certainement pas vous douter du bonheur que je ressens à cet instant, cette chance unique d'avoir été placé avec mon équipe « par vous » au mois de mars dernier à la tête de la destiné de notre ville où le plaisir se conjugue au quotidien !                                                                                 
 
Alors, certes, ce n'est pas de tout repos et les journées sont toujours trop courtes et les nuits aussi… 
 
Ma Maman qui est présente, bonjour Maman, me dit souvent qu'elle a perdu un fils en mars dernier (pardon Maman),
 
Ma femme, présente elle aussi, me dit avoir, quant à elle, perdu son mari (pardon aussi),
 
mon fils Mathieu qui lui fait une saison à la montagne me dit avoir perdu son père (pardon à toi aussi, pardon à vous tous), mais c'est pour la bonne cause. J'aime ce que je fais.
 
Oui, le temps me manque, oui j'aimerais donner plus et plus souvent. Mais ceci est compensé par le plaisir de travailler avec des personnes compétentes, Agents, Conseillers et Adjoints,      Compensé par le plaisir de vous recevoir vous Cavalairois et de trouver des solutions à vos problèmes.
                                                                   
Vous savez, concilier travail et épanouissement est possible, ce qui motive les gens, ce n'est pas le désir d'être meilleur que l'autre, l'argent ou la peur du chef.
La force qui les pousse à agir, c'est avant tout « le plaisir créatif du développement personnel ».   
                                                                                                                                
Cet état de grâce suppose un certain nombre de conditions favorables : un travail qui a du sens, pour lequel nous prenons du plaisir, et qui nous permet d'utiliser nos compétences.
 
C'est ce que l'on ressent chez nous à Cavalaire.
 
Je profite de cet instant pour remercier, les administrations, les entreprises, les associations, qui constituent les forces vives dont notre ville a tant besoin et sur lesquelles je sais pouvoir appuyer notre action. Ils font tous un travail magnifique pour la vie de notre commune.
 
Mes remerciements s'adresseront aussi à l'ensemble des personnels de notre collectivité.

Car chacune et chacun d'entre eux a à cœur depuis notre élection de mettre en œuvre l'action municipale, inscrivant la qualité du service public au centre de ses préoccupations et de son travail quotidien.
 
Olivier Corna, notre premier adjoint vient de remercier toutes les personnalités présentes et je vous remercie de nouveau à mon tour.
Il me reste par contre le plaisir de vous présenter les maires de notre communauté de communes du golfe de Saint Tropez.
 
Anne-Marie WANIART    Maire de GASSIN,
Florence LANLIARD         Maire du PLAN-DE-LA-TOUR,
Jean-Pierre TUVERI         Maire de SAINT-TROPEZ,
Raymond CAZAUBO        Maire de LA MOLE, 
Jean PLENAT                      Maire du RAYOL-CANADEL,
Jean-Jacques COURCHET Maire de LA GARDE- FREINET,
Roland BRUNO                  Maire de RAMATUELLE,
Alain BENEDETTO           Maire de GRIMAUD,
Marc-Etienne LANSADE   Maire de COGOLIN,
Vincent MORISSE    Maire de SAINTE-MAXIME.
 
Et permettez-moi de citer  Bernard JOBERT ici présent, qui vient de passer 10 mois au sein de notre Communauté de Communes. Merci Bernard pour le travail effectué.
Vous êtes tous présents ! Personne ne manque à l'appel et je suis heureux de vous avoir tous réunis. Ce que j'aimerais vous dire c'est que vous pouvez compter sur ma loyauté, comme je sais pouvoir compter sur la vôtre. Nous sommes tous différents, mais des liens se sont tissés et l'amitié et respect se sont installés.
Le travail ne manque pas, le chemin sera long et difficile, mais nous avançons ensemble avec Vincent Morisse, notre président que je remercie.
 
Cavalaire au dernier recensement, c'est une population qui totalise 7 167 habitants.
 
155 nouveaux arrivants de tous âges.
 
Cavalaire en 2014, c'est aussi :
 
- 61 naissances et 24 mariages ;
- 96 décès et malheureusement beaucoup de nos amis proches ;
- C'est aussi tous les jours,
191 petits Cavalairois à la maternelle,
335 à l'école élémentaire,
265 jeunes au Collège de Gassin
et 150 au Lycée du Golfe,
et 15 collégiens et lycéens inscrits dans divers établissements.
- C'est sur l'année pour la restauration scolaire 65 mille 766 repas commandés ;
- 306 repas quotidiens au self-service et 162 repas à la maternelle.
 
- Pour notre sécurité, c'est la surveillance 24h sur 24 du territoire de la commune par notre Police municipale et son chef Sébastien Azgulian,           
avec en soutien l'appui efficace de la Gendarmerie basée à La Croix Valmer et de son commandant le Major Rivière.
 
Cavalaire, c'est aussi nos Pompiers et leur Chef Jean Jacques Gimmenez.    
               
Merci à vous tous après ce qu'il vient de se passer à Paris. Nous vous devons le respect.
 
- Notre ville est classée « commune touristique » et surclassée ville de 40 à 80 000 habitants. Et notre Office de tourisme a accueilli 59 mille 344 personnes en juillet et août.
On notera une progression de plus de 16% par rapport à l'an dernier..
 
Nous venons de recevoir notre label : France Station nautique 3 étoiles et je vous fais grâce des autres labels acquis par le passé.
 
Cette distinction témoigne de la reconnaissance d'une dynamique soutenue et de qualité.
 
Merci aux filles de L'Office de Tourisme et à sa directrice Sophie Bocandé.
 
Voici donc résumé en quelques mots et quelques chiffres, notre belle ville de Cavalaire.
 
Tout cela orchestré par une équipe municipale qui est très rapidement entrée dans le vif de l'action, à votre service et sur laquelle je sais pouvoir m'appuyer pleinement pour mettre en œuvre notre projet, ils sont ici derrière moi, merci à vous tous.
 
Un mot de remerciement maintenant pour notre Conseil municipal des jeunes, Rayyan, Carla, Marine, présents et leur premier magistrat  LOLITA
 
Les autres membres : Elio, Bryan, Coralie, Alexis, Erin et Shawn.  
 
Merci à vous toutes et tous et merci aussi à vos parents.
 
Pour être au complet, celle qui incarne la jeunesse, la beauté et qui est l'ambassadrice de charme d'un Cavalaire NOUVEAU et DYNAMIQUE et ce pour quelques jours encore : notre Miss Cavalaire : JULIE. Merci Julie pour ta présence à tous nos évènements durant cette année passée. Je vous rappelle que c'est le 31 janvier prochain que sera élue la nouvelle Miss Cavalaire 2015 à la Salle des Fêtes à 21h.
 
 
Merci enfin à notre ami, à mon ami Vincent Lagaf' lequel répond toujours présent quand il s'agit de Cavalaire et qui nous prépare toutes sortes de surprises encore cette année.
 
C'est une chance et un honneur pour nous de l'avoir à nos côtés.
 
Je qualifierai cette année 2015 qui s'ouvre à nous d'année de transition, de mutation.
Transition de style, de méthode, d'objectifs.
 
Transition de style :
Déjà vous avez pu vous apercevoir d'un changement dans le visuel de notre communication. Désormais, le blason de la Ville, s'inscrit dans la modernité tout en restant traditionnel. Notre objectif est le dynamisme, qui qualifie bien notre action pour Cavalaire !
 
Transition de méthode :
Vous le savez, je suis un homme de contacts. J'aime l'autre, et j'aime m'enrichir de l'autre. Je suis né ici et croyez moi, j'en suis fier et je suis fier d'être le maire de notre Cavalaire ! Comme vous êtes fier vous aussi d'être Cavalairois ! N'est-ce pas ? Si je suis si fier et si heureux de me rendre à l'Hôtel de Ville très tôt chaque matin, c'est parce que je sais qu'à chaque jour nouveau, par notre action, Cavalaire change et avance. Si notre projet pour la ville est le VIVRE ENSEMBLE, FAIRE ENSEMBLE est également notre méthode de travail. Cela va continuer et je ne changerai pas !
 
Transition d'objectifs :
Olivier Corna, notre premier adjoint, vous a tracé brillamment, (je t'en remercie Olivier), la liste de nos premières actions.
En ce qui concerne nos objectifs :
Cavalaire, demain, s'articulera autour de 3 pôles d'attractivité, qui devront être créés ou renouvelés :
-          le quartier du Port,
-          le quartier du centre ville (Lyautey, Alliés) autour du Marigny et de l'ancienne gare,
-          le quartier de la salle des fêtes, avec un nouveau centre d'événementiel culturel.
 
Ces 3 pôles feront l'objet de projets d'aménagement. Ces 3 pôles devront fonctionner ensemble, et être reliés. Pour image, on pourrait tracer un grand cercle partant de l'actuelle Maison de la Mer, passant par le centre d'animation du Port, le vieux port, le nouveau centre culturel, l'actuel parking du Stade, l'Avenue des Alliés, le Marigny, la place des boules et l'Hôtel de Ville pour se terminer de nouveau à la Maison de la Mer.
 
Un grand cercle reliant ces 3 pôles d'attractivité repensés, intégrant des modes doux de circulation.
 
2015 sera l'année des études et de la concertation avec la population pour l'imagination de ce Cavalaire de demain. Vous participerez à l'élaboration de ces projets, sous des formes variées, certaines, vous le verrez, très originales…
 
La réalisation de ces travaux, la reconfiguration des espaces, le renouveau de leur attractivité devront permettre de stimuler le dynamisme économique de notre station balnéaire  et  générer  ainsi, comme il n'y a pas si longtemps, des recettes qui nous permettront d'assurer sur le long terme la maîtrise de la pression fiscale.
 
Au-delà ou autour de ces pôles d'attractivités, de ces quartiers renouvelés, pourront également voir le jour d'autres projets :
-l'ancienne gare pourra dès 2015 accueillir des expositions de peinture, et des artistes en tous genres.
 
- l'Immeuble Roumanille et la maison Peaquin, qui vient d'être acquise par la Ville pourront être le lieu d'un espace ouvert à des associations notamment culturelles, ou pourquoi pas, accueillir l'OMC.
 
- Sur un terrain voisin du Club de Tennis,  porté pour nous par notre partenaire, l'EPF PACA, pourra voir le jour un accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, ainsi que, peut-être une Maison Médicale, pour résoudre le problème dont vous avez pris connaissance dans les journaux.
 
- Sur la promenade de la Mer, des terrasses surplombants la plage seront  créés dès 2015 afin que puissent s'y installer des chalands d'artisanats et des artistes pour que cette promenade soit animée pendant l'été.
 
Tous ces projets seront mis en œuvre avec l'objectif que le moins possible d'argent communal y soit investi, le moins possible d'emprunts réalisés.
 
Nous y travaillons avec nos partenaires publics que nous remercions de leur l'écoute, qu'il s'agisse du Conseil Régional, du Conseil Général ou de l'EPF PACA.
Nous allons sur beaucoup de ces projets travailler également avec d'autres partenaires, dont des partenaires privés, et imaginer des opérations mixtes qui permettront de financer ces projets. Le développement de Cavalaire repose sur notre capacité à maintenir et à développer notre économie.
Et bien sûr à maîtriser nos dépenses.
 
Cavalaire début 2014, c'était un solde négatif entre les recettes et les dépenses de
- 1 million 150 289 €, une dette dépassant
- 18 millions d'euros (pour une annuité en capital d'environ 1million 100 000 €), et plus de
- 3 millions d'euros dus dans l'Affaire Pardigon.
 
Cavalaire début 2015, c'est une dette de Pardigon intégralement payée, une barre qui commence à se redresser, un audit interne en vue de l'optimisation des services qui a été réalisé et dont les actions vont commencer à porter leurs fruits dès cette année.
 
Des projets d'investissement raisonnables afin que, progressivement les finances cavalairoises convalescentes soient de nouveau sur pieds.
 
Comme annoncé dès la décision d'augmentation des taxes l'an dernier, comme confirmé dans notre Magazine municipal de septembre, et encore dans celui dont vous trouverez des exemplaires ici-même, nous commencerons à baisser les impôts dès 2015.
 
Et ce, malgré les décisions prisent par le gouvernement et qui vont nous impacter très fortement jusqu'à 2020 au moins.
 
Les dotations de l'Etat vont baisser d'une manière drastique et mettre en danger toutes les collectivités locales ces prochaines années.
 
Déjà, en 2015, nous allons perdre 350 000 € de dotations. Même en limitant la progression de nos dépenses de fonctionnement à 2%, cela représente plus de 500 000 €.
Avant, cette progression était justement financée par la progression des dotations d'Etat (notamment la DGF). C'est donc un manque à gagner de 850 000 € qui est créé.
Et ce n'est qu'un début… Cette baisse de 350 000 €  va être suivie d'une baisse identique en 2016 et 2017. Cela signifie qu'en valeur, Cavalaire va perdre en 3 ans plus d'un million d'euros de dotations.
 
Auparavant ces dotations auraient augmenté d'au moins 650 000 €. C'est donc 1 million 700 000 € de perdus, qui vont devoir être compensés chaque année !
Imaginez   ce    que    cela     aurait pu donner si nous avions encore à payer 600 000 € chaque année pour Pardigon.
 
Si, au lieu de prendre le problème à bras le corps, nous nous étions voilés la face. Cela aurait donné simplement une augmentation continue des impôts chaque année.
Au lieu de cela, vous aurez une baisse continue des impôts chaque année, et ce      dès     2015, je vous annonce que cette baisse sera de 5,9%. Soit une diminution de 31 % de l'augmentation de l'année dernière !
 
Ensuite, dès que les différents projets du Cavalaire de demain auront été réalisés et qu'ils produiront leurs résultats, nous pourrons nous appuyer sur les recettes de notre économie touristique redynamisée pour compenser celles de l'Etat, qui fondent comme neige au soleil.
 
Gouverner c'est prévoir. En quelques mois, nous avons gouverné et nous avons prévu.
 
Nous prévoirons encore les prochaines années. Nous allons maîtriser nos dépenses, dans les limites bien sûr imposées par le maintien de la qualité du service que l'on vous doit.
 
Nous allons chercher partout où se trouve l'argent public ou privé capable de participer au financement de nos projets.
 
Mais nous ne pourrons réussir à éviter d'aller dans le mur, comme la menace pèse sur toutes les communes de France, que si nous réussissons ensemble à réaliser les projets de travaux pour relancer notre économie cavalairoise.
 
L'exercice sera difficile, voire très difficile. Mais nous y arriverons.
 
Voilà, Mesdames et Messieurs, l'engagement que je voulais prendre devant vous, au terme de la première rencontre des vœux de ce nouveau mandat.
Mesdames, Messieurs, chers Cavalairoises, Chers Cavalairois, mes chers amis,
 
C'est sur cet engagement que je vous présente mes meilleurs vœux, les plus sincères.
 
Des vœux de santé, de bonheur et de prospérité.
 
La réalisation de vos projets avec  à la clef  la réussite dans votre vie privée et professionnelle.
 
Bonne et heureuse année à vous tous.